Visite d’un lieu incontournable de la création musicale…

mercredi 15 mars 2017
par  Marie-Line Bouhatous

L’IRCAM, (Institut de Recherche et de Coordination Acoustique/Musique, fondé en 1969 par le célèbre compositeur et chef d’orchestre Pierre Boulez, est le seul centre dans le monde à concilier les domaines scientifique, informatique avec le domaine de la création musicale. Cet institut se situe à côté du Centre Pompidou qui fut construit dans le cadre du même projet que l’IRCAM. La majorité du bâtiment qu’occupe l’IRCAM se situe dans le sous-sol où sont réalisées toutes les manipulations sonores (studios d’enregistrement, laboratoires, espace de projection, chambre anéchoïque…). Cette conception du bâtiment a été choisie pour des raisons acoustiques : en effet,les sons indésirables provenant de l’extérieur sont très atténués voire neutralisés, permettant ainsi aux ingénieurs un travail de qualité sur le son.

PNG - 203.7 ko
PNG - 219.5 ko

Les chercheurs de l’IRCAM, de nationalités diverses, sont réunis par groupes de recherche dans des laboratoires. Ce sont eux qui, notamment,créent de nouveaux logiciels pour la manipulation des sons. De nombreux compositeurs venant du monde entier se dirigent ainsi vers l’IRCAM afin d’associer leur travail à celui des ingénieurs du son. Lors de notre visite,nous avons eu l’occasion de rencontrer un ingénieur qui nous a parlé de son travail sur un opéra : la compositrice souhaitant intégrer les nouvelles technologies à son oeuvre, il devait créer les sons synthétiques et concrets qui constituent une partie de cette oeuvre.

Cet institut compte beaucoup de salles mais une salle spécifique nous a étonnés : la chambre anéchoïque (sans écho) appelée aussi "chambre sourde". Cette toute petite salle sans aucune ouverture (à part bien entendu la porte d’entrée) possède des murs, un plafond et un sol recouverts de matériaux qui absorbent les sons (des dièdres de laine de polyester,de laine de roche,de mousse,…) ce qui donne une isolation sonore remarquable.Cet aménagement a ainsi été conçu dans le but d’obtenir des enregistrements de sons de grande qualité . La médiatrice de l’IRCAM qui nous a fait visiter les locaux en sous-sol nous a appris que les différentes personnes qui entraient dans la chambre anéchoïque pouvaient ressentir,à cause du silence présent, des impressions très diverses, pouvant aller de l’angoisse à une forme de sérénité,apaisement.
Anna TL1

PNG - 211.7 ko

https://www.ircam.fr/

Agenda

<<

2017

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois