L’Esprit Kandinsky par les Premières Option Arts Plastiques

jeudi 2 mars 2017
par  Etienne Brunet

A la suite de la visite de l’exposition Kandinsky, les élèves de première option avaient pu lister des thématiques ou problématiques abordées par l’artiste dans son travail :

Lumière/sombre, Mat/opaque/transparent
Espace(s), Echelle(s), Plan(s), Figure/fond, Perspective(s)
Géométrie(s), Ligne(s), Abstrait/concret, Matière(s), Format(s), Le rôle de la couleur, Stabilité(s), Equilibre/harmonie, Ordre/désordre, Statique/mouvement, Répétition(s) , Genèse, Populaire/savant, Cellulaire/cosmique, Vie/mort, Biomorphisme, Oxymore(s), Solitude/communauté, Musique(s), Art total

Pour « Esprit Kandinsky » ils étaient invités à choisir une des problématiques abordées par l’œuvre de l’artiste pour développer un projet personnel…
Voici quelques unes de leurs productions avec des extraits des textes de leurs fiches de présentation
.

……………………………………………………………………………………………………………………………

Biomorphisme

PNG - 368.1 ko
« C’est le thème qui m’a le plus plu, au cours de l’exposition… Le biomorphisme est le caractère d’une œuvre d’art dont les formes rappellent celles du monde organique (…) Je me suis mise à prendre des photos du lycée, un lieu que l’on connaît tous (…) et j’ai eu l’idée d’insérer des éléments naturels qu’on ne voit pas forcement tous les jours, qui sont cachés, qui n’apparaissent qu’à un certain moment, ou même de remplacer des éléments du paysage urbain par des éléments naturels qui leurs ressembleraient… »
PNG - 343 ko

« La galaxie qui remplace le ciel bleu. C’est donc un ciel remplis d’étoiles et de planètes qui s’offre à nous, on n’aurait jamais pensé voir un tel ciel en plein centre ville au dessus d’un lycée… »

Anouk

anouk_2.png
a-7.png

……………………………………………………………………………………………………………………………

Statique / mouvement

JPEG - 143.1 ko

« Comment représenter un mouvement, une dynamique sur un support statique ?
Opposer les plans, alors que l’arrière-plan est gris et marron, j’ai travaillé au second plan, l’énergie du personnage avec des couleurs chaudes, j’ai joué avec son ombre composée de paillettes, représenté des sons avec des formes géométriques… Le premier plan est un collage, partiellement en relief, les instruments sont déformés par la musique, la bulle interpelle le spectateur… Toute l’œuvre bouge, tout est en mouvement ! »

Géraldine

dsc00729.jpg
dsc00731.jpg

……………………………………………………………………………………………………………………………

Visible / invisible

PNG - 343.6 ko
« Penser aux objets du quotidien, que l’on ne voit plus… tellement nous sommes habitués à eux, à ceux qui n’ont plus qu’une fonction symbolique et les prendre en photo (…) Voir sans voir : le feu du passage piéton qui n’influe plus notre comportement (…) le panneau indiquant la cour H du lycée, qui ne contient plus d’information utile pour nous (…) le porte-clefs, les photos sur un mur… Ce qui est important de relever, c’est que tous ces éléments (que nous ne voyons plus) d’autres au contraire les regarderont avec attention… »

Pauline

d.png
b-3.png
a-5.png

……………………………………………………………………………………………………………………………

Vie / mort

PNG - 442.3 ko

« C’est une œuvre très personnelle… L’opposition entre une scoliose et un dos droit. J’ai une grave scoliose qui nécessite une opération et je dois avouer que cela m’angoisse (…) Je m’imagine comment sera ma vie après l’opération (…) C’est pour cela que j’oppose l’espoir et le désespoir. Je montre également que dans notre société, seule la perfection a sa place… Pourtant nous savons tous que le « parfait » n’existe pas et que ce qui n’est pas parfait a bien plus de charme… »
« Quand les efforts ont payé, tout redonne envie de rêver, la maladie est une étape, il faut se battre pour qu’elle s’échappe »

Amélia

……………………………………………………………………………………………………………………………

Visible / invisible

JPEG - 130.5 ko
« Le biomorphisme dans les œuvres de Kandinsky, m’a immédiatement fait penser à des éléments biologiques, que l’on pourrait seulement observer à l’œil nu (…) J’ai choisi un élément géologique que j’ai eu l’occasion de voir en cours de SVT : une roche péridotite. Cette roche est tout à fait banale quand on la regarde à l’œil nu, mais si on en regarde un échantillon au microscope à la lumière polarisée et analysée (un procédé qui colore les cristaux pour mieux les voir) on voit apparaître des cristaux très colorés. J’ai voulu voir ce que cela ferait si l’on pouvait voir en permanence ces cristaux invisibles à l’œil nu et si chaque pierre était verte, rose ou bleue…
Pour aller plus loin, je voudrais que mon travail soit exposé au milieu d’autres pierres normales, c’est à dire pas coloriées. On pourrait ainsi donner un autre sens à la problématique : une roche banale est invisible car on la voit tous les jours, alors que la pierre multicolore est visible car elle contraste avec d’autres, ce qui fait que notre attention est focalisée sur ce que l’on n’a pas l’habitude de voir »

Clarisse

dsc09580.jpg
dsc09582.jpg

……………………………………………………………………………………………………………………………

L’échelle

PNG - 205 ko

« L’échelle n’est jamais complètement définie dans les œuvres de Kandinsky, on peut imaginer des formes qu’il peint infiniment petites ou au contraire infiniment grandes. Il joue beaucoup sur les différents plans, sur la superposition de différentes formes. On a souvent du mal à déterminer lesquelles sont au-dessus et lesquelles sont en-dessous (…) J’ai choisi de prendre une photo de ma sœur qui tiendrait une affiche vierge et qui serait vue de dos. Elle tiendrait une affiche au-dessus de sa tête et on pourrait apercevoir les montagnes derrière elle. Avec une retouche je placerais cette photo dans l’affiche que ma sœur tiendrait et ainsi de suite pour créer une mise en abîme (…) Je veux qu’en regardant mon travail, le spectateur s’interroge sur l’échelle, je veux qu’il se pose la question de savoir quel est le plan principal de mon œuvre. Est-ce la plus petite photo ou la plus grande ? Quelle photo complète l’autre ? Laquelle est la principale ? Je veux que le spectateur arrive à une réflexion sur lui-même et les éléments qui l’entourent. (…) Qu’il se remette en question, car pour moi c’est le rôle principal d’une œuvre d’art…
J’aimerais aussi que le spectateur comprenne, que comme Kandinsky, je n’ai pas traité que d’une seule problématique (…) j’ai aussi souhaité travailler les contrastes entre formes géométriques (cadre, immeubles) et formes rondes (crâne de ma sœur et collines de la Bastille… ) »

Isabelle

……………………………………………………………………………………………………………………………

Visible / Invisible

adele1-2.png
adele2.png
adele3.png
adele4.png
adele5.png
adele6.png
« J’avais envie de réaliser des portraits, j’ai donc décidé de traiter des sentiments et des émotions exprimés sur les visages (…) Je voudrais que le spectateur comprenne la beauté des émotions humaines… »

Adèle

……………………………………………………………………………………………………………………………

Apparition / disparition

PNG - 183.4 ko
« La lumière de la ville seule, éclaire, afin de jouer avec une atmosphère étrange et surnaturelle »

Margaux

c-3.png
b-4.png
a-6.png

……………………………………………………………………………………………………………………………

Vie / mort

PNG - 372.3 ko

« J’ai choisi de faire quatre dessins simples, pour rendre le sujet explicite, deux visions de la naissance et deux visions de la mort (…) la vie et la mort sont des phénomènes complexes, je trouvais donc intéressant de les représenter simplement. (…) Je souhaite montrer que l’être humain se rattache à des images enfantines pour se rassurer et cacher la véritable douleur (…) la naissance de l’enfant est belle, mais l’on oublie les difficultés de la mère lors de l’accouchement. »

……………………………………………………………………………………………………………………………

Lignes / Courbes

PNG - 318.1 ko
sans_titre-32.png

« Jouer avec les lignes. Mon but était de travailler sur la femme, la nudité et ses rondeurs pour le côté courbe (… ) Quoi de plus accueillant, chaleureux, libre que le corps et les courbes d’une femme qui va donner la vie ?
J’ai voulu aussi montrer la place de la femme dans l’art (…) La représentation de la femme est rangée dans des codes qui évoluent peu : c’est ce que j’ai voulu représenter par la composition des lignes droites (…) La démarche est très épurée et minimaliste afin que le spectateur se focalise sur les lignes et les courbes… »

Naïs

……………………………………………………………………………………………………………………………

Transparence / opacité

PNG - 322.3 ko
« J’ai choisi l’Olympia de Manet, car c’est un tableau que j’aime beaucoup, il est assez concret et opaque. Placé au fond d’une boîte à chaussure, je l’ai modifié par l’ajout au premier plan de formes en plastique transparent. La transparence des films de plastique avec l’effet flou et les reflets rendent le tableau abstrait… »

Zoé

sans_titre2-10.png
sans_titre-30.png

……………………………………………………………………………………………………………………………

Genèse

PNG - 322.6 ko

« Jouer sur le lien entre la nature et la production humaine (…) La feuille est un élément qui revient assez souvent dans mes dessins. Deux éléments : un naturel et un représenté sont en lien l’un avec l’autre »
Emma

sans_titre-31.png

……………………………………………………………………………………………………………………………

L’oxymore Simple / complexe

PNG - 407.1 ko
« Comment rendre une chose simple complexe ? (…) Je suis partie d’une fleur en ajoutant des formes géométriques simples au départ qui deviennent petit à petit de plus en plus complexes (…) Les outils utilisés sont simples : crayons, feutres et pourtant ils produisent de la complexité. Le motif de l’abeille est simple et compliqué à la fois, les formes, les couleurs rendent l’ensemble lisible, mais la diversité des techniques complique le tout… »

Alyson

b.png

Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930