Les produits phytosanitaires dans l’agriculture conventionnelle

jeudi 13 janvier 2011
par  Denise Cayla

Après la projection du film "Pesticides, non merci !" aux classes de seconde du lycée Champollion (printemps 2010), Anne Pompili (ADABIO) et Colette Crouzet (professeur de SVT) ont répondu aux questions des élèves.


Les produits phytosanitaires sont utilisés pour soigner ou prévenir les maladies des organismes végétaux. Ils font partie des pesticides.

- Une élève : "Round Up est le produit phytosanitaire le plus vendu en France. Il est présenté par la publicité comme bon pour la santé humaine et l’environnement. Mais c’est faux. Qui croire ? " (A. Pompili)

  • Le Round Up est un des produits les plus utilisés au monde. Une semence est toujours vendue avec le produit phytosanitaire qui va avec.
  • Les campagnes de publicité le présente comme bon pour l’environnement et biodégradable.
  • A nous, consommateurs, d’avoir le recul et l’esprit critique nécessaires !

- Eau et produits phytosanitaires (A. Pompili)

  • Les produits phytosanitaires restent dans le sol et polluent les cours d’eau et les nappes phréatiques.
  • Parmi les 260 substances trouvées dans le cordon ombilical des nouveau-nés, 187 sont cancérigènes.
  • Ces substances sont présentes dans l’eau, le brouillard, les glaciers des Alpes, la graisse des Inuits.

- Une élève : "Pourquoi n’interdit-on pas la fabrication de produits toxiques ? Pourquoi n’y a-t-il pas un contrôle plus strict ? " (A. Pompili)

  • L’agriculture conventionnelle n’est pas contrôlée.
  • L’industrie agroalimentaire représente 148 milliards d’Euros. C’est une puissance financière.

- Une élève : "Pourquoi n’arrive-t-on pas à faire passer au Parlement le fait que l’agriculture devienne plus bio ?" (A. Pompili)

  • La production agricole biologique représente 2,6% de la surface agricole utile.
  • Les pesticides apparaissent en 1950 : ils sont liés à la nécessité d’obtenir des rendements plus importants.
  • Actuellement, il n’y a pas de volonté politique forte pour faire changer les choses.
  • Le consommateur n’est pas conscient qu’en achetant un produit, il achète un mode de production.

Agriculture intensive ou agroécologie ?, interview de Claude Bourguignon, ingénieur agronome, site de Colibris, mouvement pour la terre et l’humanisme


Agenda

<<

2016

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2829301234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930311
Aucun évènement à venir les 12 prochains mois

Météo

Grenoble, 38, France

Conditions météo à 0h0
par weather.com®

Inconnu

°C


Inconnu
  • Vent :  km/h - N/D
  • Pression :  mbar tendance symbole
Prévisions >>